1ère étape : Lune – Connais-toi toi-même

A ce stade nous prenons conscience de notre propre personnalité à travers ce qui a définis ce que nous sommes aujourd’hui. Notre passé familial, culturel, nos différentes expériences de vie sociale et professionnelle ont souvent figés des comportements parfois dépassés. Nous avons mis en place des automatismes, des protections afin d’affronter les épreuves de la vie.

A ce moment, nous remettons en question ce qui nous a définit. Qu’est-ce qui est à l’origine de nos comportements ? Le pourquoi de nos peurs ? Qui, quoi influence son état intérieur ? Sommes-nous uniquement en opposition ou confrontation par rapport à la réalité de son existence ? Voici les questions qui émergent et permettront de reprendre les rennes de sa vie.

Une réorientation de la conscience de soi et de sa valeur s’éveille progressivement. La personnalité sort de la rigidité égotique pour entrer dans la lumière du Soleil vécu comme un centre, son centre mais dont on sait n’être qu’un centre parmi d’autres.

Cette étape est nécessaire afin de comprendre ce qui nous empêche de vivre pleinement les petits bonheurs de la vie ; apprécier et vivre le son de la musique, utiliser sa créativité, contempler le silence, observer la nature ou être en lien réel avec quelqu’un…

Le but n’est pas de vivre dans une fausse joie et de penser que tout le monde est bon et gentil mais d’être capable de se reconnecter à cet état qui nourrit cette part divine en nous. Part divine qui, en grandissant graduellement dans les étapes de la conscience représentées par les planètes, sera incarnée afin de transmettre et partager autour de soi les qualités que nous avons hérités au moment de notre naissance.

Ce nouveau chemin doit être accepté totalement afin qu’il ne soit pas vécu comme une suite d’épreuves ou de punitions. En l’acceptant totalement, il devient un chemin où l’émotivité passive et la déresponsabilisation ne sont plus au premier plan de son existence.

Largement inspiré du livre : Triptyque astrologique de « Dane Rudhyar »